Accueil > Hypnose > Hypnose classique, hypnose ericksonienne

Hypnose Classique, Hypnose Ericksonienne

Le mot hypnose est un terme générique qui désigne aussi bien l’état de conscience modifié (être sous hypnose) que les différentes techniques utilisées (faire de l’hypnose).

Les praticiens utilisent, selon leur formation et leurs affinités avec telle ou telle technique, l’hypnose classique, l’hypnose ericksonienne, la nouvelle hypnose, ou l’hypnose humaniste.

 

L’Hypnose Classique est la forme historique de l’hypnose, elle est caractérisée par le côté directif et dominant de l’hypnotiseur. C’est le fameux « Dormez je le veux ! »… L’hypnose classique a de très bons résultats lorsqu’elle est utilisée à visée thérapeutique et pratiquée par de bons professionnels, bien formés et soucieux du confort de leurs patients. Mais son aspect spectaculaire en fait également une technique très largement répandue sur les scènes de music hall et de cabaret. Sachez que lorsque une dizaine de personnes, sous les injonctions de l’hypnotiseur, se trémoussent de manière grotesque sur la scène, oublient leurs prénoms ou se jettent les uns sur les autres de manière suggestive, il n’y a aucun trucage, ou très rarement. Les volontaires ne sont pas des acteurs. Et c’est pour ça que ça marche, parce qu'ils savent qu'ils vont faire le guignol ! En hypnose, personne ne peut vous faire faire quoi que ce soit sans votre consentement.

 

L’Hypnose Ericksonienne marque l’avènement, puis le développement de l’approche stratégique en psychothérapie. Elle doit son nom au psychiatre américain Milton Hyland Erickson (1901-1980) qui, considérant chaque patient comme unique, refusait tout protocole de traitement standardisé.

Pour lui, chaque personne possède sa propre manière de percevoir, de sentir, de s’exprimer et le thérapeute doit être suffisamment respectueux, et observateur, pour s’adapter à son patient. C’est à Erickson que l’on doit l’aboutissement de l’art du langage utilisé en hypnose ainsi que le perfectionnement de la communication verbale et non verbale. 

 

En hypnose ericksonienne, le pratiquant ne dit plus « Dormez je le veux ! » mais « Sentez-vous libre de vous détendre confortablement ». Erickson a également apporté une conception de l’inconscient différente de celle imposée par la culture psychanalytique. Selon lui, l’inconscient est une source d’énergies nouvelles, de ressources, de créativité mise à la disposition de chaque personne dés lors que l’on sait s’y adresser.

Consultations:

12 rue de la Barre

Lyon 2e

 

Rendez-vous:

06 88 33 33 63

catherine.bethenod@gmail.com