Confiance en soi

J’y vais ou j’y vais pas ? Difficile question à laquelle on est confronté lorsqu’il s’agit de faire un choix, de prendre une décision, de changer…

Qu’est ce qui fait que certains avancent ou semblent être facilement portés par le courant quand d’autres tergiversent, hésitent et restent sur place quitte à s’y morfondre?

On pourrait avancer nombres de causes rationnelles empruntant à la fois au contexte extérieur et intérieur propre à chaque personne, on peut également se référer aux études neuroscientifiques et notamment les recherches qui ont mis en évidence la zone du regret dans le cortex cérébral. (Quand cette zone disfonctionne, le sujet n’est plus apte à décider, à rationnaliser, à mettre en perspective un rapport risque/bénéfice).

 

Tout ça est intéressant et les ouvrages spécialisés mis bout à bout couvrent des rayonnages de bibliothèques. Seulement voilà, une fois que l’on a compris la mécanique, est-ce que l’on est plus à même d’oser ? De se lancer ? D’aller de l’avant ? D’inventer ? De mobiliser toutes ses ressources pour un projet, ou un instant qui en vaudrait la peine ?

 

Pas sûr. Si le savoir et la raison étaient suffisants pour oser être soi et avancer dans la vie, il suffirait de prescrire des heures d’études en bibliothèque à ceux qui n’osent pas, ceux qui procrastinent, ceux qui ne décident pas, ceux qui font du sur place par peur du changement…

 

En fait, la réponse est dans la simplicité. On peut parler neurones, activité cérébrale, cortex frontal, on peut également parler construction psychique, processus systémiques ou comportementaux, on peut décortiquer, couper les cheveux en 4, en douze ou en 36, la solution demeure dans le simple. C’est de confiance en soi dont il s’agit.

 

Alors la confiance en soi, c’est un socle dont les fondations sont posées dès les premières secondes de la vie et qui s’édifie sous le regard bienveillant de des parents. Ça, c’est dans le meilleur des cas. Quand la confiance en soi est abîmée, ou absente, elle peut être restaurée en thérapie, notamment grâce à l’hypnose. En restaurant sa confiance, c’est toute la personne que l’on réhabilite.

 

Avoir confiance en soi, en ses ressources, en sa capacité à créer sa chance, ses projets, ses opportunités, ses succès, sa vie, sa joie, c’est créer sa propre réalité.

 

Bon, soyons pratique : « je manque de confiance en moi » ça veut dire quoi ? c’est vague, non ? Cherchez ce que vous feriez si vous aviez confiance en vous. Qu’est ce qui, à vos yeux, serait la preuve que vous avez confiance en vous ? Soyez concret, trouvez l’exemple, la situation qui correspond, selon vous, à la confiance en soi.

Et regardez ce joli film très bien fait, ça va vous donner des idées. 

 

Apprivoisez votre loup intérieur, faîtes en un allié, prenez sa force autant que sa confiance..en vous. 

 


 

Écrire commentaire

Commentaires : 6
  • #1

    Béatrice (lundi, 02 mai 2011 18:20)

    Oser coûte toujours et il faut se faire "violence", sinon on fait les choses naturellement et l'on n'a pas de problème..
    Très beau clip avec super musique.

  • #2

    Jeanine (mercredi, 04 mai 2011 14:27)

    Que des leçons de courage !

  • #3

    Naomy (vendredi, 13 mai 2011 14:36)

    Oui... mais comment fait-on pour acquérir une telle confiance en soi ?

  • #4

    Thomas (vendredi, 13 mai 2011 14:38)

    C'est vendredi 13 aujourd'hui,
    que ça me donne de la confiance en moi

  • #5

    rgcoaching (samedi, 12 mai 2012 09:07)

    Je suis touché au plus profond de mon être

  • #6

    Thérapie Quimper (jeudi, 07 février 2013 08:05)

    osez, et vous apprendrez. Ce qui coûte nous permet d'avancer, et cela est très bien imagé par votre vidéo.
    Un "début" d'une stratégie d'objectif dans votre beau texte...

Consultations:

26 rue de l'Arbre Sec

Lyon 1er

 

Rendez-vous:

06 88 33 33 63

catherine.bethenod@gmail.com